• Citation

    "Si tu ne peux rien leur vendre, alors tue-les" Blaroth, seigneur phénix
  • Bad move…

    “En guise de serpent, vlaitre, vous allez vous retrouver à jouer contre des voitures playmobil. J'ai même le camping car. - Je préfèrerais ça a subir un nouveau camouflage arc en ciel”
  • Sondage

    Les Space Marines sont-ils des couards?

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...
  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne

Blaroth – 3/3

Posté par Pierre2.0 le 26 août 2011

…. 

Il avait fallu quelques heures pour envoyer des arlequins avec un message d’importance diplomatique prioritaire à Comorragh, afin de ramener le cousin de l’autre. 

Blaroth redoutait un peu cette rencontre. Les eldars noirs étaient des gros tarés avec leur histoire de souffrance et tout. Il allait sûrement proposer des trucs dégueulasses, mais le seigneur phénix ne se laisserait pas faire.

 

 Il allait d’ailleurs falloir faire preuve d’une force mentale hors du commun, car le taré en question arrivait déjà avec des morceaux de métal implantés un peu partout à travers le corps. Si Edouard Ultran, le demi-frère d’Eldrad et co-chef de l’Eldar Connection, s’était fait fort de mener d’excellentes relations avec les noirs, Blaroth les avait toujours considérés comme des dégénérés de la pire espèce, tout juste bon à tenir des seconds rôles dans des films porno à petit budget. Le mécano avait l’air ravi au contraire d’exhiber sa tolérance raciale : 

« Yo cousin! Comment va la famille? 

- Magnifique. On vient juste de trépaner notre petit dernier, et d’énucléer la soeur de ma femme : la routine quoi. » 

Des tarés. Des gros tarés. 

« Voilà, on t’a appelé pour un… conseil. On a un problème. Un…. GROS problème. » fit le mécano eldar en désignant Blaroth. 

La situation était déjà assez humiliante comme cela sans pour autant subir des jeux de mots pourris, mais quand l’eldar noir écarquilla les yeux avec un air dégoûté, ce fut quand même le bouquet. 

« Je vois. Qu’est-ce que c’est, un sort de malédiction du chaos? 

- Non non, ici, on appelle ça « l’effet Mc Tau ». »

 

 L’eldar noir fit le tour du « problème ». Blaroth se demandait s’il allait lui ouvrir la bouche pour vérifier ses dents. 

« Je ne vois qu’une chose, reprit l’eldar noir. Le découper en gros morceaux et le faire frire au barbec pour griller la graisse, parce que là… 

- Non, non, interrompit le cousin. Ce n’est pas ça, on ne veut pas le manger. Ca ne se fait pas chez les eldars. Enfin… parfois, mais seulement en cas d’urgence. Non, là, c’est un problème de propulsion. Les cellules anti-grav des plumes d’aigles ne parviennent plus à compenser la masse, et du coup les propulseurs à l’arrière ne sont plus assez puissant, et quand on les déclenche, hop, le T-shirt… » 

Le mécano montra une photo à son cousin sur son téléphone portable, ce qui déclencha une sorte de fou rire dans l’atelier. Les salauds, ils prenaient des photos! 

« On aurait bien voulu ajouter des plumes, mais vu le poids de la …. du seigneur Blaroth, il aurait fallu quadrupler l’envergure. Vu déjà le prix du bouzin, et l’efficacité des aigles chasseurs en combat, Edouard Ultran a dit niet. » 

Ah voilà! C’était bien Edouard ça! « Mon ami, mon ami », mais dès qu’on faisait appel au portefeuille, tintin!

 

 L’eldar noir fit encore une fois le tour de la bête, à la fois soucieux et admiratif. 

« Pour ce qui est de la propulsion, on peut vous bricoler un réacteur à l’aide de nos surfs anti-grav. Ca devrait suffire à soulever la masse. Mais pour le problème du T-shirt…. je ne vois qu’une chose : des crochets enfoncés à même la chair suffisament profond pour attraper des muscles en interne, et cousus à l’étoff…. 

- PAS QUESTION! » 

Blaroth s’en doutait qu’on allait vers un truc comme ça. 

« SI VOUS CROYEZ UN INSTANT QUE VOUS ALLEZ ME PERCER QUOI QUE CE SOIT VOUS REVEZ! » 

…. 

« Bon, ce qu’on peut faire alors, c’est visser directement le propulseur sur les os et la colonne vertébral… 

- AH SUREMENT PAS GROS TARE! » 

Le mécano eldar regarda son cousin l’air de dire : tu vois le problème, on n’est pas sorti. 

 

 L’eldar noir était face à un défi. Un système pour faire tenir un t-shirt sur un gros porc, et on l’empêchait d’avoir recours à la créativité la plus élémentaire…. 

 » Vous avez pensé à le faire tourner à la machine? 

- Comment ?, fit le mécano. 

- Vos tenues, en psychoplastique, elles rétrécissent si on ne les lave pas à froid. Un tour de machine, et hop, c’est réglé! Le t-shirt sera trop petit et ne s’enlèvera plus. 

- Mais c’est génial, répondit le cousin! On n’avait pas pensé à ça! 

- Mais bien sûr, répliqua Blaroth! Et une fois qu’il est rétréci, je fais comment pour l’enfiler, gros naze! » 

L’eldar noir s’approcha lentement, d’un pas de chat, du seigneur phénix. Il lui attrapa le menton, et fixa ses yeux dans les siens. 

« Mais c’est là l’astuce mon gros! Le T-shirt passe à la machine… avec toi dedans. » 

Blaroth était pétrifié. Les eldars noirs avait un regard de fou, mais en gros plan, c’était comme regarder de près le corsage d’une vieille : terrifiant et fascinant à la fois. 

L’eldar noir fit volte-face. 

« C’est la seule solution. Bye. » 

 

 

Blaroth eut beau protester, commander, maudire… il fit son tour de machine avec un tuba. L’eldar noir avait eu raison : le psychoplastique rétrécit au lavage et se fixa sur le corps du phénix. Il ne restait plus qu’à fixer le réacteur. Seul prix à payer, outre le tournis momentané qui résulta du lavage : des pans de chair entiers pendaient maintenant en dehors du psychoplastique…. Mais au moins, Blaroth continuerait à voler. Et on l’appellerait désormais :

Blaroth King Burger. 

Non. 

Blaroth Super Size. 

Non. 

BIG BLAROTH! 

Une Réponse à “Blaroth – 3/3”

  1. Der Graf von Khangaroo dit :

    Je chiale de rire seul devant mon PC… Des photos ! Des photos !

Laisser un commentaire

 

Les joueurs du dimanche |
pokeblog |
Team 2pac |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les Noobs TEAM Call Of Duty...
| GAMEWORLD
| Rare et Roue de Cp