• Citation

    "Si tu ne peux rien leur vendre, alors tue-les" Blaroth, seigneur phénix
  • Bad move…

    “En guise de serpent, vlaitre, vous allez vous retrouver à jouer contre des voitures playmobil. J'ai même le camping car. - Je préfèrerais ça a subir un nouveau camouflage arc en ciel”
  • Sondage

    Les Space Marines sont-ils des couards?

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...
  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne

Opération V…. V….. – 4 – Huit clos

Posté par Pierre2.0 le 23 mai 2011

Edouard n’avait jamais vraiment « vu » quelque chose. Balancer une lance magique et explosive, il savait faire. Mener rondement une attaque mentale sur un bonze de base déjà décérébré par les doses léthales d’ondes qui traversaient son corps chaque jour, il y arrivait plutôt bien. Influencer la chance, ou la malchance, créer une tempête magnétique, tout ça était dans ses compétences.

Mais fort lui était de constater que « voir » des choses, l’avenir entre autres, Edouard ne maîtrisait pas son sujet. Il lui arrivait comme tout un chacun de deviner le futur proche. « Tiens, lui, il va s’exploser la tête en nettoyant son arme à shuriken comme ça….. POW! ». Il lui arrivait d’imaginer la situation économique et stratégique de l’ElCo un an à l’avance, mais cela s’apparentait finalement plus à de la comptabilité qu’à de la prescience. Est-ce donc ça? Les prescients n’étaient-ils que de vulgaires futurologues, ou y avait-il plus ?

Edouard ne savait pas. Comment était-il donc devenu Grand Prophète? Ce que l’âge ou l’inaptitude ravit à la compétence, le vice le compense. Edouard s’était glissé dans les sommets par sa fourberie suprème et son art consommé de l’intrigue. Il savait – pour le coup, il voyait – comment dérouter un adversaire politique, faire tourner une situation à son avantage, obtenir des moyens dans la plus grande austérité. Un pouvoir qui avait tiré les eldars de la mouise aussi souvent que les « prédictions » de son demi-frère, Eldrad. Mais malgré cela, Edouard « ne voyait pas ». Et c’était pour lui une source de grande frustration.

« Eh bien, si nous avons fini avec les détails techniques de la préparation de la première mission, je propose d’ajourner la réunion sur le dossier « Opération Typhon »… »
Edouard avait rondement mené cette réunion.

 

 Il mènerait lui-même le groupe de recherche inter-dimensionnel, même l’Avatar de Kulepsus avait accepté à contrecoeur de s’effacer lorsqu’il lui avait demandé de définir le mot : « dimension ». Blaroth avait roupillé toute la séance, l’Autarque s’était paré de sa dignité d’incompétent notoire en disant que ce genre de mission « n’était pas pour lui ». Les autres étaient des sous-fifres, nécessaires à l’organisation technique, mais intrumentaux.
On pourrait rentrer chez soi pas trop tard pour se préparer à la mission.

« Excusez-moi…. »

La voix de Rictus avait ponctué la pensée d’Edouard, qui, sous le coup de la surprise, lui ouvrit par son expression une brêche d’environ 2 dixièmes de seconde. Suffisante pour qu’il puisse s’y glisser. Ne jamais ouvrir une brêche à la gay pride.

« Oui, poursuivit Rictus, je me demandais….. Opération Typhon, c’est vous qui avez choisi le nom? Parce que ….
- Parce que…..?
- Parce que ça n’est pas terrible comme nom. Ca n’évoque absolument aucun contenu de ce que nous allons vraiment faire.
- Et? Vous voulez qu’on appelle ça : « Opération Secrète des Eldars pour Aller Chercher des Alliés dans d’Autres Dimensions? »
- Non, non,… rien d’aussi ouvert…. juste, un peu de subtilité. Quelque chose d’allusif sans être trop métaphorique. Quelque de fin, d’eldar quoi…. »

Ca y est. On lui reprenait la tête avec ces histoires d’ « eldarité », de « subtilité » et de finesse. Comme si les eldars ne rotaient pas et ne pétaient pas comme tout le monde. Comme si les eldars ne se prenaient pas une bonne murge de temps en temps comme tout un chacun. Ne jamais leur laisser d’ouverture…

« Graphouille, vous êtes un sbire, un laquais. Si ce nom ne vous plait pas, vous pouvez vous le carr…
- JE SUIS D’ACCORD AVEC LE PILOTE! »

C’était l’Avatar de Kulepsus. Edouard ferma les yeux. Il avait boudé depuis la fameuse question d’Edouard dans son coin. De toutes manières, en stratégie, il n’y entendait rien. Que pouvait-on attendre d’une grosse statue qui avance droit sur l’ennemi en tirant des boulets de canon avec une grosse épée…. Mais là, il voudrait prendre sa revanche, c’était évident. Edouard rouvrit les yeux, et força un sourire.

« Bien. Je vois. « Opération Typhon », ce n’est pas assez « avatar » pour vous?
- CA N’A RIEN A VOIR! VOUS, LES MAGOS, VOUS TIREZ TOUJOURS TOUTE LA COUVERTURE A VOUS! VOUS VOULEZ NOMMER CETTE OPERATION COMME UN DE CES PUTAINS DE POUVOIR MAGIQUE!
- Oui, enchaina Blaroth, ca fait un peu trop penser à votre « typhon surnaturel », c’est même peu prudent : on pourrait deviner que c’est vous qui êtes derrière tout ça….
- EXACTEMENT! CE N’EST PAS PARCE QUE C’EST VOUS QUI PORTEZ LA CULOTTE DANS CETTE HISTOIRE QUE NOUS N’AVONS PAS NOTRE PART A PRENDRE »

Dans l’assemblée pourtant restreinte, Edouard sentit un murmure d’assentiment….

« D’abord, ce n’est pas moi qui est à l’origine de tout cela, ce sont les arlequins et leur grande prophète. Ensuite, ce n’est pas « typhon surnaturel », mais « tempête surnaturelle ». Maintenant, si vous voulez trouver un nouveau nom, allons-y. KULEPSUS? »

En interrogeant l’Avatar, Edouard savait ce qu’il faisait. D’abord, personne n’oserait l’interrompre avant qu’il ait trouvé un nom. Ensuite, demander à une grosse statue de plasma d’imaginer quelquechose relevait de la torture mentale, si toutefois l’Avatar avait réellement un « mental ».

« ALLONS Y….. JE CHERCHE JE CHERCHE…… JE PROPOSE………..

OPERATION…… FUSION! »

Edouard esquissa un sourire de commissure en croisant ses doigts devant son visage. Dans l’assemblée, on chuchotait des « ridicule », « grotesque » et apparentés. L’Avatar de Kulepsus s’était figé comme il en avait souvent l’habitude, mais c’est Rictus qui s’adressa à lui :

« Non, sérieusement. Si chacun veut nommer le projet selon ses passions, alors on va le nommer …. quoi : opération « hache péremptoire » pour le Simple Exécuteur? « Gros lance-roquette » pour l’exarque faucheur? Opération « chaud du dard » pour les scorpions? « Beurre de cacahuète » pour Blaroth, ou « Opération String » pour moi? »

Les convives cités plongèrent leurs regards dans le vide, tandis que Blaroth vira au rouge vinasse en engloutissant les restes de son dernier toast.

L’Autarque s’essaya au jeu
« Et pourquoi pas, Opération Porte Dimensionnelle? C’est assez proche de la réalité tout en ouvrant sur une dimension poétique propre aux eldars…?
- Non, sérieusement », renchérit Gonzague Eldrut, le pilote bien connu du Falcon « Fuck The Emperor » : « Vous voulez ouvrir la porte à tous les espions, vous voulez que tout le monde sâche ce que nous sommes en train de faire? Autant inviter Gaïus Bolter à la fête…. »

La révolte des paysans. Cette histoire faisait penser à la révolte des paysans.

« Et pourquoi pas « Opération Vol de nuit »? crut indispensable d’ajouter Blaroth. Cela évoque le fait qu’on voyage en secret, dans une dimension un peu obscure.

S’il avait fallu sérieusement réfléchir à la question, Edouard trouvait à la limite la proposition parmi les plus recevables de ce qui avait été dit jusqu’à maintenant. Le problème étant que réfléchir à la question était à la base stupide.

« Et pourquoi pas Opération Typhon! força Edouard. C’est… aérien, poétique, et ça donne clairement une idée de ce qui tombera sur la tête de nos ennemis lorsqu’on aura trouvé nos alliés, non? »

« Chef, reprit Rictus, on n’avancera pas tant qu’on sera sur ce mode là! Le temps des chefs qui décident souverainement, franchement, c’est trop kitch! L’heure est à la consultation des masses.
- On pourrait faire un sondage, s’enthousiasma l’Autarque. Les eldars des autres vaisseaux-monde pourraient faire des propositions. On se servirait de cette opération comme d’une passerelle médiatique pour travailler le lien entre les peuples. »

Trop kitch…. Ca s’appelle l’armée, abruti…..

« ASSEZ! tonna Edouard. C’est une opération militaire de premier ordre, et c’est au QG de décider…
- LE QG, LE QG. TOUJOURS LE QG. MOI JE FAIS PARTIE DU QG ET PERSONNE NE M ECOUTE POURTANT. ALORS POURQUOI PAS LAISSER LE CHOIX AUX TROUFFIONS! »

Edouard se prit le sommet du nez entre les doigts.

« Bien! Allons-y! Laissons parler la culture populaire! Rictus et Gonzague, choisissez! A quoi vous fait penser notre grand ennemi le Remède. En terme poétique bien sûr. »

Gonzague repensa à la carrosserie de son véhicule.

 » A du viandox »

Rictus baissa les yeux vers son anatomie.

« A une maladie vénérienne. Le Remède me fait penser à une maladie vénérienne. »

Edouard ferma les yeux de nouveau. Maudit prophète de l’ombre.

 » Je baptise donc notre opération secrète : Opération Viandox Vénérien. »

Laisser un commentaire

 

Les joueurs du dimanche |
pokeblog |
Team 2pac |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les Noobs TEAM Call Of Duty...
| GAMEWORLD
| Rare et Roue de Cp