• Citation

    "Si tu ne peux rien leur vendre, alors tue-les" Blaroth, seigneur phénix
  • Bad move…

    “En guise de serpent, vlaitre, vous allez vous retrouver à jouer contre des voitures playmobil. J'ai même le camping car. - Je préfèrerais ça a subir un nouveau camouflage arc en ciel”
  • Sondage

    Les Space Marines sont-ils des couards?

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...
  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne

Le Simple Exécuteur des Nobles Fins : grandeur et décadence

Posté par Pierre2.0 le 16 mai 2011

Chers amis lecteurs, experts du fluff authentique et enfin révélé de la vraie nature des Eldars, c’est aujourd’hui le portrait d’un elfe amer que nous vous proposons.

Le portrait d’un guerrier que tout destinait à la gloire et aux plus hautes sphères du pouvoir, et qui à cause de ses manies incontrolables, a tout perdu. 

Le Simple Exécuteur des Nobles Fins

Le Simple Exécuteur des Nobles Fins : grandeur et décadence dans Unites Militaires exarqueaiglechasseur0001

 Cet eldar, dont on taira les origines roturières dans une civilisation de castes très avancée, fut recruté il y a fort longtemps à l’école des Biz-Arts (Weird School) pour son inaptitude à la vie en société et son penchant extrèmement avancé pour le hachage de toute protubérance, qui couta leur virilité à de nombreux camarades de promotion dont on taira également le nom, certains occupant des postes élevés de nos jours.

Ses psychoses multiples, ses névroses obsessionnelles en faisaient un candidat idéal pour le statut aujourd’hui révolu d’exarque sans escouade. Oui. A l’époque, on pouvait créer des exarques comme ça, sans rien, et libres. Exception administrative aujourd’hui corrigée par des fonctionnaires par trop scrupuleux.

Entrainé dans ses penchants sectionneurs, il fut armé d’une grosse hache énergétique, et on lui attribua des ailes d’aigles pour qu’il puisse plus facilement se déplacer par les objets de sa tranchance.

C’est à cette époque qu’il fut affecté au bataillon du Seigneur Blaroth, au fait de sa gloire. Bras armé des psykers les plus drogués, le voilà chargé lui, seul, d’éliminer les criminels les plus odieux : ceux qui n’ont pas encore commis de crimes, mais le feront certainement si on les laisse faire. On pourrait penser à première vue que cette description englobe environ 99% des êtres vivants, mais à cette époque, seuls les psykers désignent les victimes du courroux débiteur.

exarqueaiglechasseur0002 dans Unites Militaires

Le Simple Exécuteur des Nobles Fins corrige les futurs en éliminant les présents. Combien d’assassins en puissance, de criminels contre l’eldarité vont être ainsi rectifié, parfois dès l’école maternelle, par ce vengeur préventif. Les eldars sont comme ça : de la classe même dans la psychose.

Jusqu’à cette bataille hystérique qui marqua tant de destins. Cette bataille qui déchut Blaroth des hauteurs du pouvoir et qui fit du Simple Exécuteur…. un simple exécutant. Il avait rectifié pourtant, ce jour-là, à cette heure-là, un marine du chaos particulièrement dangereux s’il fallait en croire les délires alcoolisés d’Eldrad Ulthran, la veille, au bar des sports d’Ulthwé (Oui, il y a un bar des sports  à Ulthwé. Les eldars aiment les sports car ce sont des gens fins et cultivés). Le Simple Exécuteur, d’une simple taille sèche, avait sauvé l’avenir de milliers d’eldars et renvoyé ce tzurguleux nurgulisant dans les entrailles du warp. Mais il y avait eu une contrepartie. Oui, car ce marine chaotique était entouré par ses frères d’arme démoniaque. Le Simple dut encaisser l’équivalent d’un semi-remorque de charge de marines fous, et y laissa la vie.

C’est du moins ce qui se serait passé si ses camarades artilleurs n’avaient pas visé la même escouade au canon à distortion. Le mort et ses assassins furent alors projetés dans le Warp. Le Warp a parfois des effets bizarres : il peut vous faire pousser des tentacules, vous vouer à des souffrances éternelles, ou vous amener dans le passé. Le Simple Exécuteur attérit des millions d’année plus tôt au milieu d’un match de Blood Bowl. Il découvrit alors brutalement qu’un gobelin psychopathe armé d’une tronçonneuse s’avérait plus dangereux d’un bataillon de tyrannides en chaleur et pouvait lui aussi « rectifier » beaucoup de choses. Subissant tristement le sort de ses précédentes victimes (bien que ses victimes ne deviennent paradoxalement telles que dans le futur…), il fut condamné pour survivre à jouer dans une équipe d’elfes sylvains où il découvrit que l’absence ne protège pas forcément de certains outrages.

On le priva de sa hache, et on lui donna un ballon. Il ne fut ni un grand joueur, ni un médiocre. Il connut simplement le destin d’un joueur de Blood Bowl, fractures après commotions, persistantes après traumatismes, il fut désigné pour défendre l’honneur des elfes dans le Dungeonbowl. Un pas hésitant, une poussée dans le vide par un camarade envieux, il était de nouveau aspiré dans le Warp, et de retour quelques décennies plus tard. Pour lui, seule une saison était passée.

exarqueaiglechasseur0003

Lorsqu’il se présenta devant Blaroth de nouveau, il découvrit un obèse suintant le saindoux, un chef brisé qui ne pouvait plus lui offrir d’avenir. Il postula alors à Ulthwé au bureau d’Eldrad Ulthran, mais on avait depuis longtemps oublié son nom. Pire encore, lors de son entretien d’embauche, on lui rit au nez lorsqu’il révéla son aspiration à redevenir un exarque indépendant : son ancien statut appartenait désormais à l’antiquité administrative, il n’y avait plus de places pour un psychopathe indépendant comme lui dans l’univers policé des vaisseaux mondes. Ivre de douleur, il céda alors à ses pires penchants : d’un coup net, il trancha le bout du chapeau magique d’Eldrad Ulthran avant de fuir par un portail ouvert par des arlequins présents lors du recrutement.

Acculé à une vie d’errance, il fut recruté par une organisation criminelle qui lui permit d’assouvir ses sympathies contondantes, sans savoir qu’au sommet de l’Eldar Connection, son ancien chef officiait dans l’ombre. Le malheur colle à la peau:  après quelques missions réussies, l’ex-simple exécuteur postula à la fonction récemment ouverte d’Autarque de l’Eldar Connection, comptant sur ses relations avec Blaroth pour obtenir le précieux sésame. Mais un jeune arriviste masqué (on en reparlera) lui souffla le poste. Magnanime, Blaroth crut l’être en lui proposant son ancien poste d’Exarque Aigle Chasseur en compensation, qu’il ne souhaitait plus occuper pour se consacrer à sa fonction de personnage indépendant. On lui conçut même un fusil solaire qui ressemblait à un grosse hache colorée, mais le Simple n’était pas simplet : il fit bien qu’il n’avait pas même eu droit à une repeinture, mais à un simple coup de lavis passé à la va-vite.

Lui qui avait été l’Axe Débiteur du destin des Eldars, l’Arbitre Exciseur de la Fatalité, on l’avait cantonné chef d’une des escouades les plus tristement inoffensives des oreilles pointues.

Mais tout se paye un jour.

Tout.

2 Réponses à “Le Simple Exécuteur des Nobles Fins : grandeur et décadence”

  1. Gaius Bolter dit :

    Le meilleur article a ce jour…?

    Je precise a tout hasard que les marines qui l’avaient dessoude étaient des marines de la peste, et qu’à l’époque ils étaient tres redoutables et pas simplement tres résistants.

  2. Pierre2.0 dit :

    Vlaitre, je dirai une chose simple, en toute modestie : chaque article, lors de sa parution, est le meilleur à ce jour….

    Pour le reste, ces marines de la peste étaient effectivement bien dégoutants.

    Dernière publication sur Hache, Glaive, Armure & Traditions : BLEN ORAGE contre NUMIEL : troisième épisode

Laisser un commentaire

 

Les joueurs du dimanche |
pokeblog |
Team 2pac |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les Noobs TEAM Call Of Duty...
| GAMEWORLD
| Rare et Roue de Cp